Archive pour la catégorie ‘Coup de gueule’

On ne veut pas de Clooney pour jouer Steve Jobs

Vendredi 18 novembre 2011

Deux noms d’acteurs sont avancés pour tenir le rôle de Steve Jobs dans un prochain film (lire Sony Pictures s’intéresserait à la bio de Steve Jobs). Le Sun évoque sérieusement la probabilité de voir Georges Clooney emporter la mise, mais il serait en concurrence avec son ex partenaire d’Urgences, Noah Wyle, qui a déjà interprété ce rôle pour un téléfilm.

On aime bien l’un et l’autre mais aucun ne nous paraît correspondre au personnage. Clooney parce que la ressemblance n’est pas frappante et Wyle parce qu’il a déjà eu sa chance. On fera deux suggestions alternatives. Premier favori de notre casting, Christan Bale (Batman) et si d’aventure il n’était pas dispo, alors Ryan Gosling qui vient justement de travailler avec Clooney. Mais Clooney non, on l’aime beaucoup, mais non.

stevejobsbis
nouveaujobs

[via Mac4Ever]

Apple Store Montpellier : des Genius filles pour la photo

Mardi 17 novembre 2009

C’était la perspective offerte pendant la visite pour la presse organisée en prélude à l’ouverture de l’Apple Store de Montpellier : un Genius bar avec une quasi parité hommes et femmes. S’il y avait eu de la place pour six on imagine qu’une troisième Genius aurait été présente. Sauf que, depuis, on a pu apprendre que les deux jeunes femmes qui encadrent les trois garçons n’occupent absolument pas le poste de Genius dans ce store. Mais ça devait faire mieux pour la photo…

geniushomemsetfemmes

La réaction qui fait du bien…

Vendredi 4 septembre 2009

Vu sur Détails sur la révision Mac OS X 10.6.1

jonan73 [04/09/2009 08:11]

Ah bon, c’est Apple qui doit développer les pilotes Epson, HP, Canon et autres? Je savais pas. C’est eux qui doivent aussi optimiser Flash? Et porter gratuitement les applis non compatibles tant qu’à faire… C’est vrai quoi, à 29€ on peut bien leur demander ça!

Si vous aviez un tant soit peu de jugeote (ou de bon sens), avant de vite upgrader son mac, on va sur Google et on se renseigne. On dresse une liste des périphériques et applis qu’on utilise et on vérifie…

Ou si on décide que « non, on ne veut pas attendre », alors on installe et on accepte le fait qu’être un « early adopter », c’est fun, ça sonne bien, ça fait geek (aussi), mais on ne peut pas (malheureusement) attendre de tous les acteurs informatiques d’être à jour immédiatement. Et si ce n’est pas le cas, on va troller sur les forums de ceux-ci au lieu d’emmerder le monde et de critiquer bêtement.

L’iPhone 3GS amputé de son chiffon

Vendredi 19 juin 2009

Plus le cycle de vie d’un produit est avancé, plus on radine. Apple vient une fois de plus de confirmer l’adage avec le 3GS, qui n’est plus livré avec un chiffon. La firme de Cupertino va sans doute nous expliquer que c’est devenu inutile avec le revêtement oléophobique résistant aux traces de doigt.

Le pire c’est qu’on avait prévu le truc lorsqu’au moment du déballage de l’iPhone 3G, on s’était aperçu de la disparition de la station d’accueil (lire : iPhone : Apple commence à radiner). Pour la prochaine génération, je mettrai bien une pièce sur l’adaptateur secteur ou sur l’outil d’extraction de la carte SIM.

Grrrr Philips nous a volé John de l’Apple Store

Mardi 17 février 2009

Grands dieux, l’affaire est en fait plus beaucoup grave qu’on ne le pensait. Il s’avère que Philips a tout simplement volé une photo de notre John, démonstrateur des nouveautés Apple de son état, afin d’illustrer l’un de ses services.

Comme l’a noté l’un de nos lecteurs en réaction au précédent billet, John travaille bel et bien dans un Apple Store, celui d’Omaha dans le Nebraska.

Ce qui tend par la même à nous conforter dans l’idée qu’Anna alias miss Apple TV (Rrrrr), est elle aussi une vraie employée d’un Apple Store, mais lequel sacrebleu…

2661071953_4951681fc5

iLife’09 est arrivé… sans l’essentiel

Mardi 27 janvier 2009

Ils font même des économies sur la plaquette d’autocollants maintenant. Tss tss.

iLife09noautocollant

Qui continue de squatter 10 % de mon processeur ?

Mercredi 21 janvier 2009

J’espérais que les choses allaient s’améliorer, mais il n’en est rien… Quelle application continue de consommer en douce entre 8 et 10 % des ressources processeur alors qu’elle ne fait rien ?


Moniteur%20d%E2%80%99activit%C3%A9

L’application est en arrière-plan, aucune fenêtre n’est ouverte, elle n’exécute rien… Ça en devient désespérant… 

iTunes sans DRM: comment Christine Albanel réécrit l’histoire

Samedi 17 janvier 2009

albanel

C’est un petit bijou de communiqué de presse qui a été adressé vendredi soir aux journalistes, peu après 20 heures.

Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication, « salue la décision d’Universal et de Sony de retirer immédiatement les verrous numériques de leurs catalogues« , est-il écrit dans le titre du mail.

Quelques heures plus tôt, les deux majors du disque avaient annoncé leur intention d’ôter les DRM de leurs morceaux, notamment sur les plates-formes françaises VirginMega et FnacMusic.

Dans les premiers mots de son communiqué, Christine Albanel y voit là une « nouvelle démonstration de l’esprit d’ouverture et de responsabilité des industries musicales ».

C’est déjà fort, mais il y a pire.

Il faut attendre le deuxième paragraphe, étouffée dans une incise, pour trouver une évocation d’Apple. Il ne s’agit, c’est vrai, que du numéro un mondial et français de la musique en ligne.

« La ministre a souligné que cette décision vient s’ajouter à celle, de même nature, prise par Warner la semaine dernière et à celle, annoncée hier par Apple, de supprimer les DRM au cours du premier trimestre 2009 sur sa plateforme iTunes. »

Sur la forme, cette réticence du ministère de la Culture à parler d’Apple n’est pas une première. Les confrères de MacBidouille en avaient déjà pointé un bel exemple en octobre.

Sur le fond, cette présentation est tout simplement fallacieuse, puisque la suppression des DRM sur les morceaux d’iTunes est déjà dans une large part effective (et ça coûte parfois très cher). De plus, l’annonce remonte à la semaine dernière, et pas à « hier » (jeudi).

La correction n’est pas anodine. C’est en effet Apple qui a ouvert ce flot de déverrouillages (le ministère de la Culture était alors resté muet). L’AFP – félicitations – ne s’est d’ailleurs pas laissée prendre au piège.

« Ces décisions en chaîne suivent une annonce cruciale faite le 6 janvier aux Etats-Unis par Apple, leader mondial de la vente de musique en ligne, qui a provoqué un effet domino chez les majors« , a-t-elle relaté dans sa dépêche.

Pourquoi réécrire l’histoire ? Parce qu’à deux jours de l’ouverture du Midem, le salon international du disque, et alors que la loi « Création et internet » et sa très controversée riposte graduée doivent être votées sous peu, il était très tentant pour la ministre de présenter ces annonces comme une conséquence franco-française plus ou moins directe de sa politique.

Cela n’a pas raté. Suite du communiqué:

« Christine Albanel tient à féliciter la filière musicale pour ce geste qui anticipe de plus d’un an la mise en œuvre des engagements souscrits par les maisons de disques à l’occasion de l’accord de l’Élysée du 23 novembre 2007. Selon cet accord en effet, le retrait des DRM « bloquants » des productions musicales françaises n’était prévu qu’un an après la mise en œuvre du mécanisme de lutte contre le piratage créé par le projet de loi « Création et Internet » ».

Si l’on remet la chronologie en ordre, les félicitations vont donc à Apple (ou à Amazon), pour avoir négocié cette ouverture, provoqué les réactions en chaîne des maisons de disques et leur avoir ainsi permis d’anticiper « de plus d’un an » les engagements implacables passés avec le gouvernement.

À moins que ces deux événements n’aient aucun rapport.

Apple a en effet obtenu au niveau mondial la fin des DRM et l’autorisation du téléchargement 3G en échange de l’instauration du prix variable des morceaux. Vive, au passage, « l’offre attractive » évoquée en toute fin de communiqué, puisque l’on paiera désormais 1,29 euro au lieu de 99 cents pour nombre de nouveautés.

Mais alors, si les accords de l’Élysée ne sont pour rien dans l’abandon des verrous sur la musique, à quoi peu bien servir la loi qui sera votée dans quelques semaines ? À l’essentiel – s’il fallait encore s’en assurer – la riposte graduée. Cela fera sûrement l’objet d’un communiqué ultérieur.

[Photo artypop]

Un Oscar pour Justin Long !

Mardi 26 août 2008

En deux ans et près de 50 spots, l’acteur Justin Long n’a pas plus bougé que la musique de la campagne publicitaire « Get a Mac » où il incarne, justement, le Mac… Même le Mac mini a plus évolué que lui dans le même temps !

Justin Long (I\'m a Mac)

Apple radine toujours et encore

Mercredi 13 août 2008

C’est peut-être un détail, c’est peut-être une pratique vielle comme le monde chez Apple, mais c’est quand même incroyable. Apple vend son dock pour iPhone 3G 25 €. Quand on connait Apple et qu’on est habitué à ses pratiques, on se dit que le prix est presque raisonnable…


iphone%20dock

Mais il y a un « mais », comme souvent… Le dock est livré sans câble lequel est vendu également sur le store pour la modique somme de … 15 € ! Ce qui nous fait un dock véritablement fonctionnel à 40 €. Et dire que les analystes s’inquiètent pour la marge d’Apple…

L’écran : point faible du nouvel iPhone 3G ?

Mardi 12 août 2008

Est-ce qu’il n’y aurait pas un problème de qualité avec l’écran des nouveaux iPhone 3G ? Chez MacG nous avions acheté deux modèles du premier modèle. RAS. On a tout de même profité des offres de changement d’Orange pour s’équiper de deux 3G (16 Go), un blanc et un noir. Et dans les deux cas, leurs écrans présentaient des défauts.

On ne peut incriminer un lot défectueux, ils ont été achetés à presque un mois d’intervalle (le blanc au jour de sa sortie en France, le noir l’a été hier). Faut-il y voir le signe d’une baisse dans le contrôle de qualité en sortie d’usine ou sur ces composants même ? Il a été affirmé qu’Apple avait demandé à son assembleur Foxconn d’augmenter les cadences pour répondre à la demande.

Sur l’iPhone blanc, le défaut prenait la forme d’une petite tâche sombre bien visible, logée vers le centre de l’écran. Sur le second, quatre pixels dans le coin supérieur gauche avaient rendu l’âme.

Dans le premier cas, Apple a procédé à un échange. La même procédure a été lancée pour le second. UPS vient récupérer l’iPhone et il devrait en livrer un nouveau dans un délai maximal de 10 jours. Dans les faits, pour le premier iPhone, cela n’a pris que 24h.

Notre interlocuteur chez Apple assistance nous a affirmé que même avec un seul pixel identifié comme défectueux, du fait de la relative petite taille de l’écran, le changement était garanti. A condition bien évidemment de se plier à quelques tests demandés durant la conversation (localisation des pixels, décompte, évaluation de leurs couleurs, etc.). 

Côté service, rien à redire donc. En revanche question qualité il est difficile d’y voir une coïncidence. Ou alors elle serait tout à fait extraordinaire !

Si Apple pouvait se pencher sur mes problèmes (#2)

Mercredi 6 août 2008

Petit papa Apple, merci de m’apporter les choses suivantes dans une prochaine mise à jour d’iPhone OS.

Amicalement.

1/ Revoir le lanceur d’applications (je me répète mais si on n’insiste pas un peu le travail n’est jamais fait). Au début c’était rigolo ces pages qu’on fait défiler et où on organise ses icônes. Maintenant avec 1400 logiciels disponibles sur l’App Store (dernier décompte…) on rigole moins. Même Didier Lombard ne va pas tarder à s’en émouvoir.

2/ Dans le Carnet d’adresses, une icône de loupe à échelle humaine. Ou alors c’est que Steve Jobs a le bout des doigts en forme de tête d’épingle.

3/ Lorsque l’App Store m’installe la mise à jour d’un logiciel, qu’il mette son icône là ou se trouvait la précédente. C’est déjà assez le bazar pour tout ranger (point n°1) alors qu’il prenne la peine de laisser les lieux dans l’état où il les avait trouvés.

4/ J’ai un GPS intégré (enfin, bientôt quand j’aurai trouvé un iPhone 3G…). Lorsque j’arrive chez moi ou au boulot je veux que mon iPhone désactive tout seul la 3G et active le Wi-Fi. Quand je suis à l’extérieur je veux qu’il fasse l’inverse, sauf quand je suis dans le café à 300m qui a un accès Wi-Fi gratuit. On avait un truc comme ça dans Mac OS 8 (pfiouuu), le « Location Manager », pour la gestion des accès réseau sur les PowerBook.

5/ Pouvoir supprimer de manière sélective les autorisations que l’on a données à des applications pour la géolocalisation automatique. Histoire d’avoir la main sur qui fait quoi. 

Si Apple pouvait se pencher sur mon problème de rangement

Samedi 19 juillet 2008

Je lui en serai reconnaissant. Maintenant qu’on a l’App Store, maintenant qu’on a des tas de sites optimisés pour l’iPhone, eh bien maintenant c’est un peu le foutoir sur l’écran de l’iPhone. Avec des kilos d’icônes et des pages et des pages encore pour les stocker.

Et autant c’était amusant au début de redisposer ces icônes en les déplaçant du bout du doigt entre les pages, autant là c’est plus rigolo du tout.

Alors si on pouvait faire ça directement dans iTunes avec la souris et puis hop tout ce joli monde se mettrait au garde à vous sur l’iPhone après une petite synchro, ce serait pas mal du tout.

D’avance merci (oui je sais, il y a des problèmes bien plus grave que celui-là, mais quand même).

Elue boite de dialogue de la journée…

Jeudi 10 juillet 2008

Mais maintenant il faudrait s’en aller madame, allez…



iPhone : Apple commence à radiner

Mardi 10 juin 2008

Il doit y avoir une règle dans les dix commandements de Steve Jobs qui doit dire en substance : plus le cycle de vie d’un produit est avancé, plus on radine.

Avec le premier iPhone, les fidèles d’Apple étaient presque surpris d’avoir un package complet avec un adaptateur secteur ainsi qu’un station d’accueil Dock.

Mais rassurez-vous, la machine à radiner est en route. La station d’accueil n’est plus fournie d’office avec l’iPhone 3G !

3graidn

Avec la version suivante, quel accessoire Apple va-t-elle sucrer ? L’adaptateur secteur ou le chiffon de nettoyage ? À suivre…

Bill Gates nostalgique de Windows 95

Vendredi 30 mai 2008

A l’entendre, c’était le bon vieux temps !

When I asked about the high points, he said « Windows 95 was a nice milestone. » He also spoke highly of Microsoft SharePoint Server software, but didn’t mention Vista.

Il a jamais dû l’installer pour dire un truc pareil :) Mais bon, les choses n’étaient pas forcément beaucoup plus brillantes sur Mac.

Moi aussi, je garde un souvenir ému du Système 7.5.2 qui faisait planter mon G3 Power Mac 7500 toutes les 20 minutes

Loi Hadopi : le vrai problème sur Mac

Mercredi 28 mai 2008

C’est vrai, la protection des réseaux n’est pas fiable, même sur Mac, comme le signalait hier MacBidouille, invitant à signer la pétition de SVM contre la loi instaurant la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet (Hadopi).

Aucun doute : la mise en place de radars sur internet, prélude au filtrage des réseaux, la collecte des données et la coupure de l’abonnement durant un an doivent être dénoncés vertement.

En revanche, le débat ne porte pas, précisément, sur la capacité à casser des protections WEP, si sensationnelle qu’elle puisse être.

Des exonérations de responsabilité

Le projet de loi, dans sa grande perversité, prévoit en effet une exonération de responsabilité dans trois situations.

Tout figure dans l’article 20, examiné comme tous les autres par le Conseil d’Etat, et qui doit figurer au menu du conseil des ministres du 11 juin.

« La responsabilité du titulaire de l’accès ne pourra être retenue dans les cas suivants :
1° Si le titulaire de l’accès a mis en oeuvre les moyens de sécurisation efficaces qui peuvent lui être proposés par le fournisseur de son accès en application […] ;
2° Si l’atteinte visée au premier alinéa est le fait d’un tiers qui a contourné le dispositif mis en place destiné à l’éviter, en particulier si cette personne a frauduleusement accédé au service de communication au public en ligne ou entravé son fonctionnement normal ;
3° En cas de force majeure. »

Bref, l’hypothèse d’un contournement est bel et bien prévue par la loi. Ce qui nécessite, bien sûr, d’avoir le temps et le courage de prouver sa bonne foi devant un juge.

Quels moyens de sécurisation efficaces ?

Ce qui nous amène tout de même à la véritable question : quels sont les « moyens de sécurisation efficaces » que les fournisseurs d’accès pourront proposer à leurs internautes (et peu importe, à vrai dire, leur véritable efficacité, et qu’ils puissent être contournés) ?

Sur le sujet, c’est le flou total.

Cité dans un récent article du Monde, un conseiller juridique du ministère de la Culture, Olivier Henrard, estime que le FAI devra proposer un outil capable de « restreindre l’accès à certains services ou de les sélectionner ».

Or, « ce n’est pas un produit proposé à ce jour », reconnaît-il.

Mais « ça ne présente pas de difficulté technique majeure, pour peu qu’existe une demande ». Et comme « les usagers vont demander de tels dispositifs de prévention et de filtrage à leurs FAI, c’est aux acteurs économiques de combler le vide ».

Comment ? Quid de l’utilisation légale des services incriminés ? Pas un mot.

De plus, comme cela s’est produit pour la mise à disposition d’outils de contrôle parental, Linux et le Mac risquent de passer largement après Windows. Question de demande, toujours. Dépourvu de ces logiciels, comment prouver sa bonne foi ?

Rien n’est encore défini.

Ce n’est que le début

C’est toutefois la suite de l’article qui fait le plus peur. Elle rappelle en effet que cette loi n’est qu’une étape avant le filtrage. Il suffirait d’un petit glissement sémantique pour passer d’un filtrage appliqué sur les ordinateurs à un filtrage côté FAI, comme cela peut se pratiquer sommairement aux Etats-Unis.

Ce serait en effet tellement plus simple.

« C’est un choix », commente simplement Olivier Henrard.

Bonus (dans la suite du billet)

Lire le reste de cet article »

L’iBook inspire l’Eee PC et le MSI Wind

Lundi 19 mai 2008

Asus et MSI ont apparemment utilisé la même image d’agence pour vanter les mérites de leur ultra-portable (l’un en mars, l’autre il y a quelques semaines, semble-t-il).

asus msi

C’est déjà un brin ridicule, mais il y a pire. Un lecteur d’un site allemand consacré au Eee PC a en effet retrouvé l’image originale, chez Getty Images.

Et que trouvait-on à la place des deux PC ? Un vénérable iBook (et non pas un MacBook). Cela vaut bien quelques pubs avec des Mac transformés sauvagement en PC dans les catalogues Carrefour ou Auchan (image dans la suite du billet).

[via Engadget]

Lire le reste de cet article »

Apple expo: ne nous liez pas !

Mercredi 7 mai 2008

La pratique est totalement aberrante. Et elle est signalée par le blog Pour les formats ouverts.

Voici, en effet, ce que l’on peut trouver dans les mentions légales du site de l’Apple expo:

4. Liens hypertextes

Tout lien hypertexte vers les Sites gérés par Reed Expositions France mis en place depuis un site géré par un client ou toute autre personne gérant un site Internet devra être soumis à l’accord exprès et préalable de la société Reed Expositions France. Cette demande sera facultative si la démarche a été initiée par le responsable du présent Site.

Oui, on ne rêve pas. En 2008, Reed – et il n’est hélas pas le seul – exige encore de valider le moindre lien pointant vers son site. « Les liens hypertextes sont la base du Web, ils ont le format ouvert des pages Web », rappelle le blog.

Et on risque quoi, en parlant de l’ouverture des inscriptions à Apple expo ?

Newton : 10 ans déjà !

Jeudi 28 février 2008

Tout le monde s’en tape ou presque, mais l’arrêt de mort du Newton a été signé il y a dix ans et un jour ! C’est Steve Jobs qui a pris cette lourde décision estimant qu’Apple n’était pas en mesure à l’époque de courir plusieurs lièvres à la fois. Pour certains, cela reste le chef d’œuvre d’Apple. En tout cas, c’était une bien belle idée qui n’a pas suffisamment été poussée. 

 

 Clin d’oeil du destin, dix ans jour pour jour, Apple a fait partir les invitations pour son special event afin de présenter le SDK de l’iPhone, son lointain cousin…