Faut-il parler de la santé de Steve Jobs ?

3 janvier 2009 par

Le débat est relancé à chaque actualité sur la santé de Steve Jobs : doit-on parler ce qui relève a priori de la sphère privée ?

Régulièrement, des lecteurs interviennent et nous encouragent à ne pas donner suite aux rumeurs.

« Boycottons et ne lisons pas les articles liés a la santé ou à la maladie des individus cités.
Merci de respecter la vie privée
.

nous a dit cette fois eauliv, après les rumeurs sur la santé dégradée de Steve Jobs, publiées mardi par Gizmodo.

Jim Goldman, journaliste de CNBC, recommande de s’en tenir à cette ligne, dans un billet mis en ligne mercredi sur son blog.

« Les médias et les blogueurs veulent essaimer vos pensées et vos opinions de mots chocs, de rumeurs, d’insinuations et d’indignation. Ne vous laissez pas prendre à ce piège. Soit Jobs peut faire le boulot, soit il ne le peut pas. Apple le sait. Et connaît la loi. Ce qui signifie que nous pouvons supposer que si Apple n’a rien à annoncer concernant la santé de Steve Jobs [...], Jobs est suffisamment en bonne santé pour faire son travail. Et c’est tout ce qui compte. »

À MacGeneration, nous nous sommes naturellement posé plus d’une fois la question du mode traitement des actualités liées à la santé de Steve Jobs. La réponse est visible sur le site : oui, nous en parlons. Voici pourquoi.

  1. Steve Jobs incarne Apple, dont le futur est incertain. Nous abordons le sujet, parce qu’il donne l’occasion de se pencher sur l’organisation d’Apple. Il est parfaitement normal de se demander ce que la société, une des plus suivies et des plus admirées au monde, deviendra sans son emblématique patron et co-fondateur, et quelle pourra être la transition à sa tête. C’est, quel que soit l’état de santé actuel de Steve Jobs, une question d’importance qui se pose et se posera dans les prochaines années.
  2. L’état de santé de Steve Jobs a des effets concrets sur Apple, qui peut dévisser de 3% sur les marchés et perdre ainsi des centaines de millions de dollars de capitalisation boursière, le tout parce qu’un hurluberlu déclare qu’il a vu Jobs admis en urgence à l’hôpital. Il est impossible de l’ignorer, à moins de renoncer à un pan de l’actualité financière d’Apple auquel nous sommes attachés.
  3. Steve Jobs en parle. La communication d’Apple, habituellement impeccable, a varié au fil des mois, témoignant d’un certain flottement. Longtemps, les attachés de presse se sont échinés à souligner le caractère privé de la santé de leur patron. Cela pouvait tenir, jusqu’à la double mention de sa bonne forme, par Steve Jobs lui-même, à l’occasion de la présentation de nouveaux iPod et MacBook. Dans un cadre inopportun, l’intéressé a tout à la fois admis définitivement le sujet sur la place publique et balayé les doutes par une boutade, sans tout à fait convaincre.

Pouvait-il en être autrement ? Réflexion faite, cela n’a rien évident. Ces deux slides témoignent de la difficulté à communiquer sur cette question, depuis la source même du problème – Apple et Steve Jobs – jusqu’aux médias qui les suivent, en majorité très respectables. Et ce dès le cancer antidaté de 2004. Où finit l’information sur Apple, où débute l’indécence ? Et comment apporter une réponse définitive et incontestable à cette question, si l’issue n’est pas funeste ?

Il n’y a pas de bonne solution, facile à tenir. Convaincus toutefois, pour les trois raisons évoquées plus haut, que la condition de Steve Jobs a des retombées publiques qui ne doivent pas être occultées et conscients de la difficulté de l’exercice, nous avons en tout cas choisi d’en parler et l’assumons. Mais nous nous employons systématiquement (y parvenons-nous ?) à écrire avec mesure, en nous interrogeant par exemple sur la fiabilité des informations mises en ligne sur un site participatif.

Nous tâchons aussi et surtout de ne jamais perdre de vue, dans le flot d’informations déversées au quotidien, qu’il ne s’agit pas là de considérations un peu futiles sur de nouveaux Mac, iPhone ou iPod, mais de la vie d’un homme. Ce que Gizmodo, en avouant se fonder sur une source anonyme connue pour l’exactitude de ses informations sur les futurs produits Apple, a sur le coup quelque peu perdu de vue.

Tags:

14 commentaires pour “Faut-il parler de la santé de Steve Jobs ?”

  1. Loufute dit :

    Oui, il faut relater l’information, je suis d’accord.

    Mais bon sang, arrêtez de taper un « Jobs est malade » à chaque rumeur lancé par cet hurluberlu ! Ne relatez, à ce niveau-là, que ce que vous savez officiel.

    Ne pas répandre à tout va de fausses rumeurs n’ira pas à l’encontre de ces 3 raisons, au contraire même ! Et ça vous laissera une marge de crédibilité supplémentaire.

  2. Quantik dit :

    sic :
    « Cela pouvait tenir, jusqu’à la double mention de sa bonne forme, par Steve Jobs lui-même [...] l’intéressé a tout à la fois admis définitivement le sujet sur la place publique [...] »

    Sur ce point la, je ne suis pas d’accord du tout avec vous. Ce n’est pas parce que Steve Jobs parle de sa santé lors d’une Keynote que le sujet est passé du domaine privé au domaine public !
    A non, je suis très en colère en lisant cela… vous vous rendez compte de ce que vous dites. Vous expliquez, qu’a partir de maintenant Steve Jobs ne peut s’en prendre qu’a lui même si les gens violent sa vie privé !!

    Car le jour ou ce sera vrai, alors oui, je suis d’accord il fallait en parler, mais les rumeur à deux sous dépassent cette limite que plus personne ne voit !!

    Après il y a information et Information. Lorsque l’action chute suite à une rumeur sur sa santé, soit on centre l’info sur la valeur en bourse, soit sur la santé de Jobs. C’est là que les bon journalistes se démarquent. (Parler des conséquences de la rumeur serait bien mieux que parler de la rumeur elle-même)

    +1 @Loufute Les titres racoleurs sont vraiment moyen !! Moi je ZAP.

    Pour vos 3 raisons en générale !! C’est vous qui voyez. Mais pour ma part, il n’y a pas besoin de règle, notre conscience n’est pas materialisable !! Donc c’est vous qui voyez…

  3. Serge dit :

    Avant de vous interroger sur la façon de traiter les nouvelles relatives à l’état de santé de Steve Jobs, vous devriez peut-être vous demander s’il est réellement malade.

    Je connais quelqu’un qui a souffert d’un cancer et qui est aujourd’hui guéri. À cause de la nature de son cancer, il n’a jamais pu reprendre le poids perdu lors de la maladie. À part cette maigreur anormale (identique à celle de Steve Jobs), il est en excellente santé. Il n’a évidemment plus l’énergie d’avant, mais cela ne l’empêche pas de se rendre au boulot tous les jours et d’exercer une foule d’activités.

    L’image que projetait Steve Jobs lors de sa dernière apparition publique n’était certainement pas celle d’une personne au seuil de la mort. On l’a vu faire les cent pas devant l’écran, s’adresser à la foule en souriant… Avec moins d’énergie qu’auparavant bien sûr, mais certainement pas comme quelqu’un qui s’apprête à rendre l’âme.

    Donc, avant de spéculer sur l’impact qu’aura l’état de santé de Steve Jos sur l’existence d’Apple, demandez-vous simplement s’il est réellement malade.

  4. Freefalling dit :

    @Serge
    « demandez-vous simplement s’il est réellement malade »
    – je tousse -

    Je suis pour ma part assez en accord avec MacGé . Je ne m’attarde pas plus, vraiment PAS envie d’en débattre (ce qui est peut-être ça qui (me) saoule : les débats autour de Steve sur cette question précise).

    Bonne année à chacun.

  5. AAleXX dit :

    En fait, si vous ne savez rien, vous êtes des trou du cul.
    Et vous ne savez rien.

    Alors ce n’est pas du journalisme. Et ce n’est pas un article tentant d’objectiver pourquoi vous avez choisi de parler de ce que vous ne savez pas qui empêche que vous soyez des trou du cul.
    C’est votre choix (d’être des trou du cul). Dommage.

  6. Serge dit :

    @Freefalling

    Tu m’as mal compris : je ne dis pas qu’il faille enquêter sur ou débattre de l’état de santé de Steve Jobs, je dis seulement qu’il faut attendre d’avoir des nouvelles officielles avant de se lancer en vaines spéculations sur l’avenir d’Apple..

  7. Bruno de Malaisie dit :

    Le ton employé par certains des lecteurs de Macgé montre bien que les informations sur la santé de Steve Jobs sont très sensibles!! Et je trouve MacGénération très honnète et courageux d’avoir publié un tel article:)Ce qui me pousse encore plus à continuer à consulter quotidiennement ce site.
    Pour ma part, et sans aucun désir morbide en l’encontre du co-fondateur de la marque que nous aimons, J’AI LE CHOIX DE LIRE OU DE NE PAS LIRE ce type d’informations.
    Et je les lis! parce que pour moi, Steve Jobs EST Apple.
    Excellente année à toutes et tous.

  8. Jean-Pierre PILET dit :

    Le fait de parler de la santé des gens ne les fait pas mourir plus ou moins vite. En outre je doute que tous ces commentaires atteignent le petit orteil de steve, encore moins ses oreilles.
    Toutefois je crois que cela relève un peu du voyeurisme médiatique et même si nous sommes tous conscient qu’un éventuel départ de Stève placerait Apple dans une zone de tourmente, le fait de parler de sa santé ne changera rien à cela.
    Faisons confiance à notre boss préféré pour préparer, si cela était nécessaire, sa propre succession… ET FOUTONS LUI LA PAIX !
    JPP

  9. Elmar dit :

    Tout à fait d’accord avec votre position. N’en déplaise aux partisans de la « vie privée », Jobs est le patron d’une grande multinationale et à ce titre, sa santé personnelle a un impact sur la vie de la société : prise de décisions, vision stratégique, etc. C’est d’autant plus vrai pour Apple que Jobs est apparemment extrêmement impliqué dans les moindres décisions. Du coup la réussite de la société est considérée comme directement liée à la personne de Jobs. Donc s’il venait à ne plus pouvoir assurer ses fonctions, la société en subirait certainement un choc. La santé de Steve Jobs est donc à juste titre un élément qu’il se doit de communiquer aux investisseurs, salariés, etc. Si un autre mode de management était en place chez Apple, on pourrait réviser ce point de vue.
    Pour finir, le fait de relayer des nouvelles concernant la santé de Jobs force à mon avis Apple à être plus transparent sur le sujet.
    Désolé, mais quand on est patron et qu’on gagne des millions de dollars (même si son salaire est de 1$), on ne peut échapper à ce type de pression.
    Ceci dit, j’admire beaucoup Steve Jobs et le travail qu’il fait.

  10. Benjamin Ferran dit :

    AAleXX > Je vais le prendre à titre perso. ;)

    Serge > Je maintiens de le point 3. Par là, je ne voulais pas vraiment dire que tout étais autorisé par la faute de Steve Jobs, ce qui tu as semble-t-il compris, mais que ce mélange des genres troublant témoignait de la difficulté d’appréhender ce débat.
    Généralement, Steve ouvre ses conférences en parlant des ventes de Mac, là de sa santé. Cela souligne à quel point il peut être intimement lié à Apple.

    Tous > Quel que soit notre choix, nous lisons vos commentaires ; ils nous encouragent à nous remettre en cause. A tenter de coucher des idées dans un billet. Cela n’était d’ailleurs pas du tout évident.

  11. Florian Innocente dit :

    @ Serge : je ne sais pas s’il est réellement malade ou pas. Il y a des on dit contradictoires qui circulent.

    Ce qui est certain en revanche c’est que lorsque ce sujet de son état de santé est revenu sur le tapis, via Gizmodo, Apple n’a pas directement répondu à cette question.

    Au journaliste de CNBC il a seulement été répondu que l’absence de Steve Jobs pour le Keynote était liée au désormais désintérêt d’Apple pour ce salon et non à sa santé.

    http://www.cnbc.com/id/28437017

    En somme Apple ne dit pas qu’il va très mal, ni qu’il va très bien. Ca doit être un sujet très complexe à manier pour les RP d’Apple car ça touche à la fois à la vie de l’entreprise et à la vie perso de son PDG. D’aucuns diront que cette communication est un peu suspecte, d’autres trouveront qu’elle est normal.

    Mais on suit cette actu avec je pense le recul nécessaire. On ne saute pas sur la moindre rumeur qui paraît sur le sujet, on en a laissé certaines dans le fossé.

  12. petitmarmotin dit :

    Apple a fait un communiqué officiel aujourd’hui sur l’éta de santé de Steve Jobs :

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/01/05/01011-20090105FILWWW00418-apple-jobs-malade-mais-reste-pdg.php

  13. Benjamin Ferran dit :

    Sans blague ? ;)
    http://www.macgeneration.com/news/voir/133244/steve-jobs-fait-le-point-sur-sa-sante

  14. Dr Pomme dit :

    Je suis plutôt d’accord avec vous sur votre décision de traitement de son état de santé. L’actualité est autre aujourd’hui. Article prémonitoire de quelques heures.